Le Corset

C'est dans cet univers de sensualité qu’aimait se retirer Henriette, pour s'apprêter et se mettre en beauté avant ses rendez vous galants. Henriette savourait la fraicheur et la quiétude de ce lieu unique, et restait souvent assise près de la fenêtre qui surplombe le magnifique jardin aixois en contrebas.

L'usage du blanc et du noir a été la seule concession faite par l’architecte, à la couleur locale. Les matières y sont simples et raffinées. Un miroir vénitien toise un teck de 300 ans d’âge.

A partir de *


+ Détails des services pour cette chambre
* Voir Tarifs